Nos solutions

PLV Multi-matériaux

En France ce terme générique regroupe, à tort, l’ensemble des PLV dont la composition ne contient pas de carton. On parle alors de matériel qui est composé de métal, plastique et bois, de façon individuelle (matériaux uniques) ou composites (plusieurs matériaux ensemble). Cependant, la PLV multi matériaux peut contenir des éléments en carton, notamment pour les décors.

La principale caractéristique d’une plv multi matériaux est la résistance dans le temps.

Ce type de PLV est conçu pour durer, on parle alors d’une PLV pérenne. Elle est, généralement, plus coûteuse qu’une PLV en carton pur, dite « éphémère », néanmoins son coût s’amortit sur une période plus longue, avec une utilisation à long terme. De ce fait elle génère moins de déchets.
Dans certains cas, même pour une opération promotionnelle sur une courte période, des annonceurs préfèrent utiliser une PLV « multi matériaux » pour une raison d’esthétique particulière et difficile à obtenir en carton, ou pour des questions de résistance extrême (par exemple des PLV de sol en bois). De même, une PLV dite « en carton », peut se voir renforcée par des éléments structurels en matériaux plus solides ou plus résistants (supports étagères en métal ou bois, accessoires en plastique, décors en plastique, etc.).
Ce type de PLV rentre, alors, parfaitement dans le cadre de la définition « multi matériaux » : plusieurs matériaux différents.

La plupart des PLV dites « multi matériaux » sont composées d’un matériau unique ou prépondérant : bois, métal ou plastique. Il n’est pas rare d’y trouver également du verre et des matériaux composites spéciaux. Dans certains cas, les combinaisons sont possibles, voir, extrêmement utiles. Si le budget le permet, il est possible d’y inclure de l’équipement multimédia (écrans, diffuseurs sonores, etc…) ou électronique (éclairage, moteurs, etc…).

Yeti factory

PLV Bois

Le bois est une matière facilement recyclable, facile à transformer et solide. Son côté « naturel » et agréable au toucher en fait un matériau de choix.

Il peut se présenter sous plusieurs formes :

  • Bois brut (massif), très apprécié pour son côté naturel et chaleureux
  • Bois mélaminé ou stratifié offrant de nombreuses possibilités de décors sur de nombreux catalogues
  • MDF (ou HDF), servant couramment pour la structure d’une PLV et pouvant être décoré ou habillé par la suite. Peut également être mélaminé
  • Bois aggloméré, à l’aspect brut, peu conseillé car friable. Il est utilisé pour les renforts intérieurs et rarement visible
  • Contreplaqué, utilisé surtout dans le bâtiment mais employé dans la PLV dans le domaine des stands d’exposition pour sa facilité de transformation.
YETI Factory

PLV Carton

Matériau le moins cher à la base, le moins durable et le plus fragile, il offre néanmoins des avantages incomparables :

  • Extrêmement facile et peu coûteux à transformer (découpe, pliage, contre-collage, etc…)
  • Facilement imprimable et décorable par une multitude de procédés
  • Totalement recyclable, à condition de ne pas être mélangé à des matières plastiques (pelliculage ou composites, par exemple)
  • Léger et peu volumineux
  • Permet de facilement concevoir des PLV livrées démontées et assemblées sur le point de vente

Sous l’appellation « carton » on peut distinguer plusieurs catégories de produits :

  • Carton ondulé
  • Carte graphique
  • Papier (affiches imprimées)
  • Composites
  • Matières structurées (nid d’abeille, etc…)
Yeti factory

PLV Plastique

Le plastique est un matériau extrêmement utilisé dans le domaine des petites PLV dites « de comptoir », lorsque la durée et la résistance sont recherchées. L’utilisation du plastique pour les PLV dites « de sol » est plus rare car la plupart des matières plastiques sont plus fragiles que le métal et le bois.
Les plus utilisées dans la PLV sont le PMMA, PET, PET-G, PVC, PC et ABS. Il existe trois techniques majeures permettant d’utiliser le plastique :

  • Injection (matière plastique sous forme de granulés est fondue puis moulée sous pression dans un moule en acier pour obtenir la forme souhaitée)
  • Thermoformage (les plaques de matière plastique sont chauffées puis aspirées sous vide autour d’un moule, pour obtenir la forme souhaitée
  • Tabletterie (ensemble des opérations de transformation de la matière plastique à base de plaques, sans outillage : sciage, découpe laser ou CN, pliage à froid ou à chaud, collage, etc…)

La tabletterie est le moyen le plus efficace et le plus économique lorsqu’il s’agit de produire une quantité de pièces n’excédant pas 5000 exemplaires identiques. De plus, elle offre des grandes possibilités de personnalisation (impression numérique, par sérigraphie, etc…) et ne demande pas une mise en œuvre complexe. Nécessitant aucun investissement en outillage (forme de découpe, moule), elle s’avère très économique même pour les petites séries de production.

Pour des séries plus importantes et, notamment, lorsqu’il s’agit de pièces plus techniques et/ou ne nécessitant pas une personnalisation particulière, on opte pour le thermoformage ou l’injection.

Yeti factory

PLV Métal

Le métal est aujourd’hui un des matériaux le plus recyclé. Son extrême solidité, la facilité de transformation, les différents traitements de surface possibles en font un matériau très utilisé. Sa durabilité (à condition de le protéger par un traitement adapté) en fait une solution très courante lorsque l’on recherche la pérennité, la résistance et la grande portance (beaucoup de poids sur une étagère, par exemple).

Transformé à partir de plaques (tôles), fils, tubes (ronds ou carrés), il offre de vastes possibilités de construction. Il peut également être extrudé sous forme de « profilés ». Facilement peint (par différentes techniques dont la plus courante est par poudre « époxy »), il s’adapte très bien au besoin de la PLV.